Nouveautés

Le service CND (contrôle non destructif) de Vinçotte Belgique: Une référence mondiale dans le contrôle avancé par ultrasons!

Embarquez avec nous! Nous vous emmenons à la découverte de quelques-uns des projets CND en cours, grâce à un tour à 360° autour de la Belgique.

Nous commençons notre voyage par le nord, en Norvège.

Ineos construit actuellement un nouveau réservoir d'éthane sur son site de Rafnes. Pour les inspections dans ce cadre, Vinçotte utilise la technologie ultrasonore Phased Array pour analyser les soudures de ces réservoirs de stockage en acier à 9 % de nickel.

Nous prenons ensuite la direction du nord-est, vers la Pologne.

Après le contrôle des terminaux GNL de, notamment, Zeebrugge (BE), Dunkerque (FR), Gate (NL), Canaport (CA) et Arzew (Algérie), nous contribuons à présent à assurer la qualité et la sécurité du terminal GNL polonais géré par Polskie LNG. La législation polonaise a même été adaptée de manière à autoriser les systèmes
« AUT », et Vinçotte a été accrédité par TDT pour pouvoir réaliser ces contrôles en Pologne.

Et si nous poursuivons encore plus loin vers l'est, nous arrivons au Moyen-Orient et, plus précisément, aux Émirats arabes unis.

Là-bas, nos collègues se penchent sur les échangeurs de chaleur et ce à l'aide du système IRIS.

Il est temps à présent de prendre la direction du sud pour nous rendre en Suisse.

Le canton de Glaris connaît actuellement la mise en œuvre d'un projet hydraulique de grande envergure : Linthal 2015. Une nouvelle centrale énergétique souterraine reliera deux lacs et sera utilisée pour pomper l'eau du Limmernsee en heures creuses et la faire remonter vers le Muttsee, situé 630 mètres plus haut. En cas de nécessité, l'eau pourra être utilisée pour produire de l'électricité durant les heures pleines. Vinçotte a mandaté deux inspecteurs permanents sur le site pour contrôler, depuis l'intérieur, les soudures très critiques de cette grande canalisation de transport en cours de montage.

Toujours au sud, nous nous dirigeons maintenant vers la France.

Vinçotte y est actif sur trois quarts des lots disponibles nécessitant un CND sur le gazoduc qui reliera le nord et le sud du pays. Ce grand projet  se compose de différents projets partiels. La partie déjà terminée est baptisée « Artère Hauts de France II » et ne représente qu'un tronçon de la canalisation de transport qui devrait atteindre plus de 500 km de long et devrait être achevée en 2015. À la fin des travaux, ce gazoduc de plus de 1 mètre de diamètre reliera Dunkerque dans le nord à Fos-sur-Mer dans le sud.

Nous continuons vers le lointain sud-ouest, sur l'île de Trinité.

Ici, nos collègues ont une fois de plus contrôlé avec succès une installation servant à la synthèse d'ammoniac. Nous y réalisons en effet chaque année un contrôle en service sur le dispositif de première importance qu'est le réacteur d'ammoniac. En 2013, nous avons aussi contrôlé quelques soudures à l'aide de la technique TOFD.

Plus vers l'ouest, nous passons aux États-Unis

L'équipe de Vinçotte a effectué une qualification sur des soudures SWOL (Structural Weld OverLay), une solution qui permet de maintenir en service les soudures critiques des centrales nucléaires, et cela en toute sécurité.

En prenant la direction du nord-ouest, nous arrivons au Canada, où nos collègues contrôlent les composants essentiels des ponts roulants soumis à un usage intense (« heavy duty »).

Enfin, nous terminons notre tour d’horizon par notre voisin du nord, à savoir les Pays-Bas, où (tout comme en Belgique) nous utilisons cette technologie sur à peu près toutes les constructions possibles, pour remplacer la radiographie. Quelques exemples : revêtements de ponts, réservoirs sous pression, conduites, canalisations de transport, citernes, bateaux, etc.

Comme vous avez pu le voir, Vinçotte jouit d'une excellente réputation dans le domaine des contrôles non destructifs.

Si nous en sommes là aujourd'hui, c'est grâce à de nombreuses années d’efforts en innovation, recherche et développement. Plus d'infos sur nos techniques à www.vincotte-ndt.com.

Un petit robot pour rendre la corrosion visible

Avec l'Automated Laser Profilometry, Vinçotte propose une méthode rapide et précise pour l'inspection des surfaces de citernes et canalisations. Le système robotisé réalise la cartographie du profil de la surface et rend ainsi visible les conséquences de la corrosion et de l'érosion.